RPG Harry Potter

WelcOme intO a mAgiC wOrlD
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Assis dans un coin. (PV)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jim Parker

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 27
Humeur : Bonne.
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Assis dans un coin. (PV)   Lun 31 Déc - 11:45

Enfin, l'heure de la promenade ! Jim n'en pouvait plus de sa cellule froide et grise. Et même si elle était plus sûre que la cour, le jeune homme avait besoin d'air frais. De plus, son persécuteur semblait s'être un peu calmé depuis l'épisode de la cantine.
Donc, une fois dehors, Jim jeta un vague regard vers les autre détenus, puis alla s'asseoir près de la grille en chantonnant pour lui-même un air finlandais, tout en faisant bien attention de ne pas regarder trop longtemps tel ou tel autre groupe de détenus, histoire de ne pas s'attirer plus d'ennuis qu'il n'en avait déjà.
Bien sûr, il fallut que quelqu'un vienne rompre sa tranquilité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandelauriylonen.skyblog.com
Jeffrey Simpson

avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Assis dans un coin. (PV)   Lun 31 Déc - 12:14

Je rentre enfin dans le périmètre libre de la zone. Voilà quelques heures que j'ai passé la porte de la prison et je trouve enfin la cour pour faire la balade du futur bon samaritain. Mes cheveux sont toujours en pétard comme d'habitude. Je pense pas que ça change d'ici peu, ça va durer encore un petit moment. Sans doute jusqu'à ce que la calvicie m'atteigne autant que l'officier Brad ! Héhé... La vie c'est vraiment pas un cadeau, ça vous dirige toujours vers la mort. Et le fil conducteur c'est le temps. Et le temps j'en ai devant moi. Vingt-cinq piges à tenir ici, j'ai du mal à m'imaginer que je vais devoir passer autant d'année là que j'en ai déjà passé à l'extérieur. Mais qui sait si ce sera pire. J'ai toujours eu l'habitude de dézinguer des dealers et de faire ma loi sur les armes. Gold Jacket est en taule. Pas magnifique ça ? Ma gueule de repris de justice dans une prison d'état... Franchement qui aurait put penser ça dans le quartier sinon cette saleté de russe ?

Je marche un peu, un gars me regarde bizarrement, je lui montre les crocs il se calme. Puis finalement j'arrive jusqu'au grillage que je commence à longer d'un air assez ennuyé. Je sais pas trop quoi faire mais en même temps je suis pas là pour m'amuser, je suis en prison. Des types sont sur les bancs de muscu... Franchement ils savent pas quoi faire pour exhiber leurs muscles ses imbéciles. Je suis un gars du quartier je sais ce que c'est que la castagne. Je m'installe à côté d'un type qui demande rien à personne et je me met à m'étirer. Juste au cas où un gars arriverait, je lui mettrai une belle tête sans broncher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim Parker

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 27
Humeur : Bonne.
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Assis dans un coin. (PV)   Lun 31 Déc - 14:02

Jim ne prêta pas attention au gars qui venait de s'asseoir à côté de lui. Il était totalement obnubilé par sa chanson et par ses pensées.
Soudain, il remarqua la bande de son persécuteur à l'autre bout de la cour. Ce dernier discutait avec ses sbires tout en le désignant du regard quelques fois en lui jetant des regards pervers.

*Je sens qu'il va falloir que je me fasse discret, si je tiens à ma peau !* songea-t-il avec un soupir.
Puis, il reporta son attention sur le coin de ciel bleu qu'il pouvait voir depuis où il était.
Soudain, il se sentit observé. Il baissa les yeux et vit son tortionnaire et sa bande se diriger vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandelauriylonen.skyblog.com
Jeffrey Simpson

avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Assis dans un coin. (PV)   Lun 31 Déc - 14:41

Je continue de m'échauffer et vois des gars assez mal typé en train de s'approcher de moi. Les sourcils froncés, je pivote pour regarder aux alentours... Il n'y a personne d'autre que moi et le type qui ne demande rien à personne. Je suis nouveau, il va falloir que je me fasse une raison. Je me mets en position accroupie et je me masse tranquillement les épaules puis finalement me revoilà debout. Je me tourne vers les gars sans pour autant croiser leur regard, mes yeux se portent plutôt sur leur allure. La manière dont il marche. Leur carrure. On en apprend beaucoup sur les facultés martiales de quelqu'un en le voyant simplement marcher. Qu'est-ce qu'ils venaient faire là ces rigolos ? Il me voulait quoi au juste ? Si jamais c'est un bizut qu'ils cherchent ils risquent de tomber de haut. Je m'écarte vers le grillage puis lorsque je le sens dans mon dos j'avance légèrement, les mains toujours au dessus de la ceinture sans que ça n'apparaisse trop. Prêt à agir. Touours prêt à agir en territoire hostile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim Parker

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 27
Humeur : Bonne.
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Assis dans un coin. (PV)   Lun 31 Déc - 15:24

Le persécuteur de Jim eut un vague regard pour Jeffrey, puis reporta son attention sur sa victime. Cette dernière le regardait avec agacement et mépris.
Tu ne pourrais pas me laisser un peu tranquille ? Ca commence à devenir lassant, à la fin.
Sa voix était très calme, avec une pointe d'agacement, mais il avait quand même peur. Ca ne se voyait pas, mais il avait peur.
Persécuteur:~ On a pris de l'assurance, à ce que je vois, mon mignon. Tu as gagné une bataille, mais la guere n'est pas finie.~
Je te préviens que si tu me touches encore une fois, je te le ferai payer au centuple.
Persécuteur: ~Oh, c'est mignon ! Le bébé pleurnichard se rebelle.~
À peine avait-il fini sa phrase que le rockeur s'était levé et lui avait envoyé un coup de poing au menton.
Tu ne me fais plus peur. Fous le camps, maintenant !ordonna Jim en se rasseyant comme si de rien n'était.
Le pédophile se frotta le menton en jetant un regard haineux à sa proie. L'armoire à glace saisit le jeune homme par le col et le souleva.

Brute: ~Tu as eu tort de faire ça, pétasse !~
Persécuteur:~ Pose-le, Will !~
Brute: ~Quoi ?~
Persécuteur:~J'ai dit: pose-le ! Tout de suite !~
Surpris, le détenu obéit et Jim reprit sa position adossée et fixait le regard de son tortionnaire.
Vous êtes encore là ?!
D'un geste sec et haineux, le pervers fit signe à ses accolytes de partir et fit de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandelauriylonen.skyblog.com
Jeffrey Simpson

avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Assis dans un coin. (PV)   Lun 31 Déc - 15:36

Je reste immobile le temps que les comptes se règlent. Je n'ai rien à voir là dedans, ce business n'est pas mon business je n'ai rien à dire je n'ai rien à faire. C'est come ça que ça marche dans le milieu de la rue, et je pense que la plupart des gars qui sont dans cette galère qu'on nomme Fox River sont du même milieu que moi même si on est pas tous du même quartier. Pourtant même si je connais les coutumes, ils devront vite apprendre à me connaître moi et mes règles personnelles. Je me tourne un court moment vers le gars qu'on vient d'accoster puis je hausse tranquillement les épaules et je recommence à faire mes exercices. Il faut laisser courir, je ne connais pas ce type, il est plus jeune que moi, je ne sais pas pourquoi il est là et il a des problèmes. Ses problèmes. Pas les miens. Ca me suffit pour le laisser faire tout seul avec ses problèmes. Si sa mère meurt, c'est pas moi qui porterait le deuil, c'est triste pour lui mais qu'est-ce que j'en ai à foutre au final ? Le mieux c'est de continuer à se mettre en forme. Puis s'asseoir tranquillement pour méditer à ma condition... Qui s'améliorera bien tôt ou tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim Parker

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 27
Humeur : Bonne.
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Assis dans un coin. (PV)   Lun 31 Déc - 16:33

Quand les quatre hommes furent loin, Jim poussa un soupir de soulagement et se massa le poignet. Il n'était pas habitué à frapper les autres, parce qu'avant son incarcération, les gens le respectaient pour s'être relevé après la mort de la quasi-totalité de sa famille.
Soudain, il vit son tortionnaire faire demi-tour et revenir vers lui. Le regard amusé et gourmand qu'il lui jetait ne rassura pas Jim. Le pédophile s'approcha de sa proie et s'assit à côté d'elle.

Persécuteur:~ Tu sembles avoir oublié que si je te laisse tranquille, tu seras à la merci des autres détenus. Et là, il ne faudra pas venir te plaindre.~
Puis, il lui mit la main sur la cuisse et la lui tapota comme il lui aurait tapoter l'épaule. Jim ne réagit pas, il se contenta de dire avec le même calme:
Si tu ne retires pas ta main dans les cinq secondes, tu risques de le regretter.
Persécuteur:~Ah oui, tu crois ?~
Tout à coup, le jeune homme sentit la morsure d'une lame sur sa cuisse. Il regarda et vit un reflet métallique entre les doigts de son tortionnaire. Ce dernier lui avait entaillé la cuisse, à peine au-dessous de l'aîne.
Persécuteur:~Si tu tiens à rester en vie, mon joli, je te conseille de te laisser faire, hein ?
Jim, qui n'avait aucune envie de se faire saigner, acquièsça. Son persécuteur fit alors disparaître sa lame de rasoir et se mit à embrasser sa proie en continuant de lui caresser la cuisse.
Le jeune chanteur essayait de reculer, de s'échapper, mais son tortionnaire le tenait fermement. Le jeune homme sentit la langue de son harceleur caresser la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandelauriylonen.skyblog.com
Jeffrey Simpson

avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Assis dans un coin. (PV)   Lun 31 Déc - 16:53

Je laissais faire le gars même si une odeur me titiller le nez... Du sang, de toute évidence il y avait une lame dans le coin et je m'efforçais de plaquer sur le visage du type à côté de moi qui voulait apparemment se faire l'autre le mot danger. Il avait une lame, donc c'était un gars qui devait avoir quelques capacités ou qui connaissait quelqu'un de suffisament doué pour en récupérer une. Un type qui me ferait beaucoup gagner si je me servais de lui...

Mais pas le temps de penser trop longtemps à ça. Un gars, apparemment encouragé par ce qu'était en train de faire son pote s'approcha de moi et approcha sa main de mon visage comme pour me caresser la joue. Il devait être habitué à voir des nouveaux tout timide en train de s'éloigner du reste de la population carcérale en allant prêt du grillage, au plus loin des groupes qui allaient bien souvent vers le centre, celui-ci occupé souvent par un gang particulièrement puissant. La grille c'était presque la sortie, c'était le lieu des lâches, ceux qui ne voulaient surtout pas la merde. Enfin, d'habitude. Je lui attrapait la main assez sèchement, bloquant son pouce entre le mien et mon index.

+Alors, tu te laisses pas faire le nouveau...+

Le mec était aussi grand que moi, une grande carrure, énorme même. il devait bien pesé dans les cent kilogrammes et faisait près de deux mètres tout comme moi qui possédait aussi mon poids de muscle sans tomber dans l'excès comme lui. Il devait me croire faible comparer à lui, mais il avait apparemment pas oublier d'être con. Il tenta de forcer pour poser quand même sa main sur mon visage, mais la position de ma main sur la sienne tordit son pouce en lui communiquant de la douleur. Il agita alors furieusement la main sans réussir à se libérer.

+Lâches-moi tout de suite ou je t'écrase la gueule !+

Il brandit son autre main refermée en un poing compact. Je voyais aux écorchures sur ses articulations qu'il avait déjà du tabasser quelqu'un ces derniers temps. Malheureusement pour lui il allait devoir faire face à un tout nouveau type d'adversaire. La plupart des gars ici c'étaient battus occasionnellement. Moi j'avais passé toute mon adolescence à me battre quotidiennement. Je connaissais plus de trucs qu'un maître du Kung Fu. Vu que je ne le lâchais pas il tenta de m'envoyait sa grosse patte dans la tronche. Manque de peau j'étais plus vif que lui. Je pivotais alors rapidement et lui luxer le pouce tout en lui bloquant le bras dans le dos, le visage contre le grillage alors qu'il hurlait de douleur. Bougeant alors sa tête avec expérience grâce à ma main libre, je bloquais une de ses dents dans le grillage et le maintenait de manière à ce que la canine reste vulnérable.

"Ecoutes-moi... Tu vas me considérer comme un ami à partir de maintenant, sinon tu auras des problèmes. Ton pouce on te le remettra en place et on le foutra dans la glace pour pas qu'il gonfle, ça te fera pas mal longtemps. Mais crois-moi, si toi ou une autre petite fiotte tente de me faire des misères, il lui faudra un dentier, des atelles et peut-être même d'autres petits ajouts."

Imbécile comme il était, il tenta même de parler et grogna en sentant la canine bougeait légèrement, preuve qu'il ne se brossait pas assez souvent les dents et que ses gencives en avait pati. Une bonne cure de jus d'orange et de soins dentaires lui ferait le plus grand bien. Un nouveau cerveau aussi mais c'était plus difficile à trouver ! Je gardais un oeil sur l'autre type qui était à côté, au cas ou il est envie de s'en mêler. J'aurai arraché une dent et pété le bras de celui-ci assez vite pour pouvoir me défendre contre un coup de couteau en me servant de lui comme bouclier humain. Et alors la boucherie commencerait, à moins que les gardes ne s'en mêle.

"Compris ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim Parker

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 27
Humeur : Bonne.
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Assis dans un coin. (PV)   Lun 31 Déc - 17:36

Pendant tout ce temps, le persécuteur de Jim n'avait pas décollé ses lèvres de celles de sa victime et commençait même à lui caresser le torse et l'entrejambe en regardant si des gardiens ne passaient pas près d'eux. Jim, quant à lui, essayait de se dégager, de crier, mais son persécuteur l'empêchait de faire le moindre mouvement.
La personne qui avait essayé de s'en prendre à Jeffrey rageait et gémissait de mal. À la question du nouveau détenu, il acquièsça et essaya lui aussi de se dégager, mais sans succès.
À ce moment-là, le tortionnaire de Jim décolla ses lèvres de sa victime et lança à Jeffrey:

Persécuteur: ~Laisse ce connard, le nouveau. Il ne voulait pas te mettre en colère, juste essayer de m'imiter. Il ne comprend pas qu'il faut bien choisir ses victimes, du temps et de la persévérance, pour arriver à ça.~
Ce disant, il fit relever la tête à Jim et l'obligea à regarder Jeffrey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandelauriylonen.skyblog.com
Jeffrey Simpson

avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Assis dans un coin. (PV)   Lun 31 Déc - 17:41

Je regarde le gars qui persécute le gamin à côté de moi. Une saleté d'enfoiré qui aime se faire plaisir sur le dos des autres. Je soupire violemment à ce qu'il dit et lâche rapidement le grand type qui me lance un regard mauvais avant de finalement baisser les yeux de peur que je lui mette à nouveau la misère. Puis je m'avance vers les deux gars qui sont toujours collés l'un à l'autre. Je prends alors une grande inspiration. Il est grand temps que je me fasse une réputation dans cette prison.

"Lâches-le tout de suite."

Mes jambes se fléchissent légèrement, ma main droite vient tout prêt de mon flanc droit. Je suis prêt à décrocher un coup de poing dans la mâchoire du type au moindre geste un peu trop brusque. Et mon regard est prêt à découvrir l'arriver d'un autre gus. Vite fait bien fait, je leur dépioterait la gueule à coup de poings.

"A partir de maintenant tu ne toucheras que les gars qui n'auront pas ma protection. Ok ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim Parker

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 27
Humeur : Bonne.
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Assis dans un coin. (PV)   Lun 31 Déc - 18:10

Le sourire du pédophile s'effaça légèrement, mais il se reprit et éclata d'un rire froid. Jim n'avait pas du tout envie de rire, lui. Son tortionnaire lui caressa le menton et la gorge.
Persécuteur: ~Ah, je crains que ça ne pose quelques problèmes, le nouveau ! Donc, je me vois contraint de te dire d'aller te faire foutre, mon ami.
Puis, il se tourna vers la grille et vit quelques gardiens venir dans leur direction.
Persécuteur: ~Mais, bien sûr, si tu tiens absolument à finir au cachot, tu peux essayer de me dissuader de m'amuser avec ce gamin.~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandelauriylonen.skyblog.com
Jeffrey Simpson

avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Assis dans un coin. (PV)   Lun 31 Déc - 18:33

Je regarde les gardes qui arrivent. Un petit sourire se dessine sur mon visage. Tu me connais mal, petit, c'est là tout le problème. Il y a bien des points sensibles dans le corps humain et il va falloir que je t'en apprenne quelques uns.

"Je ne finirais au cachot que si tu peux assurer que je t'ai touché."

Je m'approche alors subitement de lui pendant qu'il a toujours les mains sur l'autre, puis je lui enfonce mon pouce dans le creux qui se trouve sous l'épaule, au dessus des pectoraux. Un vif mouvement d'appui sur la zone le fait rapidement hurler et lâcher prise sans trop de mal. Puis je relève brusquement ma main et lui plante le majeur et l'index dans la gorge, frappant la jugulaire antérieur histoire de lui faire comprendre pourquoi un homme doit toujours faire attention lorsqu'il a les mains occupée. Une main toujours libre au cas où il tente de contre-attaquer, je lui fous un coup de paume sur le sommet du crâne pour qu'il tombe en arrière puis tranquillement je m'assied à côté du gars qu'il était en train de martyriser. Mon corps correctement placé avait servit à ce que les gardes ne voient pas grand chose avec un peu de chance. Avec beaucoup de chance. Et puis, même s'ils avaient des soupçons, il n'y aurait pas de marque visible. Je lance alors assez fort pour que les gardes qui approchent puisse m'entendre :

"Tu tombes tout seul, t'as prit trop de cock' ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fox River
Admin
avatar

Nombre de messages : 156
Localisation : Illinois
Humeur : très bonne
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: Assis dans un coin. (PV)   Mar 1 Jan - 16:19

Le gardien observait la scène avec attention, un des violeurs notoire de la prison s'amusait avec une de ses tapette de nouveau incapable de se défendre, puis un des potes du violeurs s'en était pris à se fou de Simpsons, celui-ci ne fit pas attendre sa réaction, et calma violemment les ardeurs de l'ami du violeur, puis dans un acte Héroïque, il s'approcha du violeur, et cachant se qu'ils faisait en se mettant debout devant entre le gardien et le violeur, réussi à le faire tomber a terre. Le gardien fut surpris de voir que Simpsons n'avait vraiment pas peur des ennuis, ni des gardiens ni de la bande du violeur, qui sans être très redoutables, était très respectés, et avaient le bras long... Le gardien détestait les tafiolles de violeurs, qui se défoulaient sur des nouveaux, mais parfois ils lui rendait service en s'occupant d'un prisonnier qui n'avait pas respecté un gardien ou un marché. Brad ne voulait pas intervenir, car si il intervenait en faveur de Simpsons qui avait plus ou moins raison de défendre se pauvre type, il se mettrait à dos le club des violeurs... Finalement il dit simplement :

"Oh calmez vous ou je vous envois tous au trou..."

_________________
Just Fox River...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-break-rpg.actifforum.com
Jim Parker

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 27
Humeur : Bonne.
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Assis dans un coin. (PV)   Mar 1 Jan - 16:45

Le persécuteur de Jim étant tombé à terre, ses potes s'étaient mis en position agressive, sans pour autant s'approcher de Jeffrey. Jim ne put s'empêcher de ne pas les trouver crédibles du tout. Mais une fois encore, il se trouvait dans une position où il devait laisser faire le hasard ou la chance.
Et, malheureusement pour ses oreilles, le hasard se manifesta sous la forme d'un gardien.
Le tortionnaire de Jimn se releva, épousseta son uniforme de détenu et dit au gardien:

Persécuteur: ~Ne vous inquiétez pas, boss. On se taquine, c'est juste pour rire. N'est-ce pas Jim ?~
Ce disant, il montra discrètement sa lame de rasoir à sa victime. Cette dernière n'eut pas besoin de réfléchir beaucoup avant de hocher la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandelauriylonen.skyblog.com
Fox River
Admin
avatar

Nombre de messages : 156
Localisation : Illinois
Humeur : très bonne
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: Assis dans un coin. (PV)   Mer 2 Jan - 4:42

Le gardien fut rassuré de voir que le violeur et ses compagnons prenait la nouvelle avec humour, cependant, il jeta un drôle de regard sur sa victime, et ne daigna même pas regarder Simpsons. Le gardien ne comprenait pas Simpsons, plutôt que de fermer sa geule et rester tranquille, il s'en prenait a quiconque lui parlait ou presque, puisqu'il semblait ne rien avoir fait contre l'autre nouveau. Le gardien savait que se nouveau avait déjà eu quelques problème avec la bande du violeur, mais c'était monnaie courant a Fox River... Puis le gardien qui voyait qu'aucun des prisonnier ne semblait bouger ordonna :

"Allez dispersez vous, et je ne veux plus vous voir trainer ensembles..."

Les prisonniers de la cour commençait a porter leur attention sur le groupe de personnes, sans doute que certain avait vue ce que simpsons avait fait, et viendrait le soutenir si jamais le gardien s'en prenait a lui... Mais sans doute que d'autre attendait que le gardien se retourne pour faire la peau à Simpsons, après tout, il s'en foutait, Bellick avait dit de ne pas l'aider...

_________________
Just Fox River...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-break-rpg.actifforum.com
Jeffrey Simpson

avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Assis dans un coin. (PV)   Mer 2 Jan - 5:20

Je bande les muscles de mon buste tout en regardant le violeur qui est en train d'indiquer qu'on était en pleine séance de jeu. Puis je fais un petit sourire de sadique comme celui qui faisait trembler tous les gars du quartier quand j'étais encore dehors.

"En effet, officier... Au fait, l'ami, essaies de pas oublier les règles du jeu comme je te les ai expliqué."

Je lance un petit rire amusé pour feindre la bonne entente, même si je sais que le gardien aura strictement aucune raison de nous croire pote. Puis je pose une main sur l'épaule de la victime et je chope son vêtement pour littéralement le mettre debout à la force de mon torse que je tourne légèrement pour aider le bras. Puis une fois qu'il est sur ses deux pieds je lui tapote gentiment le dos. Il va aussi m'être utile ce gamin. Je lui glisse alors à l'oreille :

"La prochaine fois que ce type vient t'emmerder, dis lui de se méfier de moi. Et à présent t'attendra toujours que je prenne ma douche pour prendre la tienne."

Je souris alors et fait un petit signe de la tête au gardien alors qu'il nous explique qu'il faut qu'on se sépare. Après l'avoir ainsi saluer, je m'écarte alors du jeunôt et me dirige vers un banc de musculation qui s'est libéré pendant que les gens s'intéressait à ce qu'il se passait avec le gang des violeurs. Puis pour bien montrer à qui ils ont à faire, puisqu'ici la violence prédomine, je rajoute quarante kilos avant de faire quelques couché-développé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Assis dans un coin. (PV)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Assis dans un coin. (PV)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans quel coin aller ?
» A la recherche d'un étang dans mon coin
» Ouverture de la truite "dans le coin".
» recherche pecheurs carnassiers dans le tarn
» Bon mécano dans le coin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Harry Potter :: FOX RIVER :: La cours-
Sauter vers: